Combines

Pourquoi quand j'envoie le spi il est en tortillé, il fait un "cocotier" ?

R: Contrairement à une opinion répandue, ce problème ne vient exceptionnellement d'un mauvais rangement de la voile.

En réalité, la plus part du temps le spi s'enroule sur lui même durant l'envoi car il est brassé sans être bordé, les mouvements du bateau et les tourbillons derrière le génois et la grand voile font tourner la tête du spi.

On peut se permettre d'envoyer le spi sans le border si on le fait très vite et si on le règle dés qu'il est complètement hissé.

Si l'on n'est pas très rapide il est préférable d'étaler le spi sous le vent en le bordant énergiquement à l'envoi, ainsi bridé il ne donne pas lieu à "soutien-gorge". De plus, dans la brise le spi masqué par la grand voile ne se gonfle pas en cours de hissage. Dès que le spi est complètement hissé, on le règle (choqué, brassé).

 

 Comment enlever les tours d'un spi enroulé autour de l'étai ?

R: Un spi s'enroule autour de l'étai lorsqu'insuffisamment brassé et trop bordé au vent arrière, il se trouve dans les tourbillons derrière la grand voile. Ce phénomène est accentué si la mer est agitée et le vent faible.

Dès qu'un spi se dégonfle au vent arrière, pour empêcher des tours, il faut brasser et choquer et le barreur met du vent dans le spi en loffant.

Si les tours se forment

•Donner un ou deux mètres de mou à la drisse de spi.

•Se mettre fausse panne en restant bien vent arrière et en empannant ou pas la grand voile, cela a pour effet de déclencher des tourbillons en sens inverse qui enlèvent les tours du spi.

•Tirer énergiquement avec la main et verticalement sur la chute du spi (à l'arrière du bateau)

A ne pas faire

Loffer, cela a pour effet de serrer les tours et de les rendre très difficile à enlever.

Attendre pour agir car les tours se multiplient.

Tirer trop fort sur les écoute de spi car on risque de le déchirer sur l'étai ( mousquetons, têtière du génois)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site